Tout ce que je pense de toi

 

Pour dire tout ce que je pense de toi
Il me faudrait la voix du vent
Et l'ancrage des séquoias rouges
Le vertige accroché au cœur

 

Comment écrire ton rire ?
Que faire des larmes que tu ne verses pas
et de ton âme qui court à perdre haleine ?

 

J'ai vidé tous les mots du monde sur la table

 

Voilà tout ce qu'il reste
Pour dire l'oiseau de ton âme
Dans la langue de l'ici-bas.

 

 

Flora Delalande ©

 

Pour découvrir l'univers de Flora, rendez-vous sur son site "Arts poétiques floristiques"