Il faut bien en finir un jour. Partir... Mais que l'on ne me dise pas ce qu'est la vie, ce qu'est la mort. Je n'ai pas besoin d'explication de texte. Il y a seulement ce sentiment et cela me suffit. Je n'ai laissé que des poèmes, tout autre chose est un effet du temps.

 

Et si tu devais tout recommencer, avec les mêmes erreurs, avec la même angoisse, avec toute cette répétition du malheur qui s'insinue dans la vie, voudrais-tu vraiment parcourir les mêmes immensités de ce paysage qui s'apparente à la folie ?

 

Tout est éphémère, tout passe, rien ne subsiste ici-bas. Dans le ciel, tout paraît certain, là, depuis toujours.

 

Tout finit, même la poésie, même l'Histoire et l'Homme. Vers quel destin s'engager ? Vers quelle harmonie ? Épilogue de toute une histoire.