Pas question de poser mon chevalet sur le quai d'un métro, je suis sans cesse attentif au scènes parfois surprenantes qui s'offrent de temps en temps à l'oeil de mon appareil photo. Paris est pour le peintre un atelier à ciel ouvert. Le trajet en TGV est l'occasion de ramener de nouveaux sujets pour ma peinture et Paris est une référence importante que j'aime retrouver lors de mes après-midi de travail. Paris est la capitale des poètes, des peintres et des romantiques. Chaque lieu est un éclairage particulier d'une scène urbaine qui mène au-delà du regard et du temps. Le pinceau joue avec le contraste de la lumière et de l'ombre, de la misère et de la beauté. Paris est un monde de diversités, un espace en incessante évolution. Je regretterai toujours de ne pas avoir ma place place du Tertre. La maladie qui m'a englouti me fait parfois rêver à la réincarnation.