L'océan, les ports, les scènes marines sont mes sujets de prédilection. J'ai le privilège de bien connaître cette partie de la Vendée. Je travaille donc à partir de photographies. Les contrastes pour moi sont importants. J'utilise un mélange d'ombre brûlée et de bleu outremer pour faire un noir qui est la base des premières couches que viendront éclaircir les couleurs. Peu à peu la luminosité jaillit jusqu'à l'utilisation du blanc de titane. Je cherche surtout à rendre la fascination que j'ai pour le monde marin. Les bleus sont importants : le bleu céruléum, le bleu turquoise notamment. Peu à peu, j'ose la couleur ; je n'hésite plus à partir sur des tons purs, délaissant le noir pour le gris de Payne, utilisant des teintes vives. Le résultat est plus lumineux, plus expressif. Finalement, le plaisir de peindre se retrouve dans la peinture. La sensation devient plus importante. C'est ce que je cherche désormais à traduire avec mes pinceaux.