L'huile est une technique qui garde en mémoire la couleur appliquée au pinceau ou au couteau. Les couches inférieures ont une incidence sur les couches supérieures, on pourrait parler de "mémoire" de la peinture. C'est ainsi que les états d'âme du peintre sont visibles, qu'il est possible pour lui d'exprimer une impression. Contrairement aux autres techniques, l'huile sèche très lentement. Cela permet d'allonger le temps de travail et de revenir sans cesse sur le tableau. Un beau glacis s'exprimera au médium à peindre, par le jeu des couleurs superposées et mélangées en plusieurs étapes. Savoir être patient est la clef de la peinture à l'huile. Car peindre est une question d'émotion, d'état d'esprit. Une huile reflètera quelque chose de vous. Votre travail évoluera avec la vie, l'expérience... C'est ainsi que l'on peut parler de "périodes" concernant de nombreux peintres. Ce n'est pas que le travail soit remis en cause, c'est plutôt que l'évolution personnelle du peintre l'a amené à se renouveler, à peindre différemment. L'huile est donc un médium de toute une vie. Elle accompagne le peintre tout au long de son chemin.