Acryliques : le voyage

 

Le portail vert 15x21cm
Le portail vert 15x21cm

Septembre 2006, nous prenons la route pour Jaunay-Clan. C'est lundi, il fait beau. Je suis un peu stressé de revenir ici. Nous descendons sur le parking du supermarché et nous marchons jusqu'à la rue de l'Ormeau. Tout est calme. A l'infirmière, je dévoile mon histoire. Elle me demande de faire revenir l'Etre à moi. Je dis que c'est impossible, que je préfère le laisser là. Au bout d'une petite demi-heure nous reprenons la rue en sens inverse. Je passe devant ce portail et prends une photo avec un appareil jetable.

 

 

Jardins de Marqueyssac 1
Jardins de Marqueyssac 1
Jardins de Marqueyssac 2
Jardins de Marqueyssac 2
Jardins de Marqueyssac 3
Jardins de Marqueyssac 3

Jardins de Marqueyssac 4
Jardins de Marqueyssac 4

 

Nous passons en Dordogne par les Jardins de Marqueyssac, suspendus au-dessus du vide. La vue est splendide sur la vallée. Tout est paisible. Nous prenons un verre en terrasse, à l'ombre. Notre gîte est en bas qui nous attend. Nous avons tout l'espace pour nous, au pied des Jardins. Nous fumons des cigarettes en discutant. L'idée me vient d'écrire un récit de ce voyage. Le lendemain matin, nous prenons le petit-déjeuner, avant de repartir sur les routes.

Gare de Cahors
Gare de Cahors

 

Nous faisons une escale en gare de Cahors. Chacun a son histoire quelque part. On essaie de verbaliser les événements passés. Ce voyage est comme un vaste exorcisme ! Bientôt, nous voilà au sommet de la falaise, d'où nous apercevons toute la ville. Nous prenons le pique-nique. Tout le petit groupe s'entend très bien.

 

Notre dernier rendez-vous nous amène au Mont-Dore. Nous logeons dans un gîte, au pied des pistes. Nous visitons la ville, avant d'aller au restaurant. C'est une bonne adresse, nous sommes enchantés.

Le Mont-Dore 1
Le Mont-Dore 1

Le Mont-Dore 2
Le Mont-Dore 2

 

La pluie arrive. Nous sommes bien au chaud. Je dors dans une chambre à trois et j'empêche mon voisin de dormir. Je décide d'aller dormir sur une chaise au réfectoire. Vendredi matin, c'est l'heure du retour. Tous les six, nous roulons vers les Deux-Sèvres. L'éducateur est fatigué. C'est une étape importante pour moi.