Ouverture de la galerie Dans les brumes. L'avantage d'exposer ses toiles sur Internet, c'est que c'est gratuit ! Ca coûte rien ! Pas un rond ! Peut-être dans une autre vie aurais-je pu décider de vivre de la peinture (alors qu'avec la poésie tu finis vite par fouiller les poubelles)... Je penserai à soumettre cela à mon Créateur quand s'ouvriront les portes du ciel. On dit que ma peinture est moins lugubre que mes poèmes... J'y fais le vide, j'évacue, j'exorcise en quelque sorte... Un spectateur averti cherchera la présence du marin sur le quai, du serveur à la terrasse du restaurant ou bien du passant dans la rue... souvent il n'y a rien, mes tableaux sont la plupart du temps désincarnés ! Peindre pour moi, c'est s'effacer, c'est obéir aux lois de l'oeuvre. Cette paix que je n'ai pas dans la vie, je la retrouve dans l'acte de peindre. Donc, je ne cherche pas l'expression mais le silence ! Mes huiles, mes gouaches sont comme l'état du monde : elles existent tout simplement.